13 août 2007

Le plaisir du cinéma, c'est aussi celui de la salle

A découvrir ici un très bel article d' Alban sur l'importance de la salle de cinéma dans le plaisir du spectateur.

Pour ma part, aller voir un film au Mac Mahon ou à La Pagode est toujours une expérience mémorable.

Et vous, quelle est votre salle de cinéma préférée ?

5 commentaires:

Chrisos a dit…

la Pagode c'est joli, mais qu'est-ce qu'il fait chaud!

la salle du Grand Rex avec son écran géant est impressionante, sinon, UGC Ciné Cité les Halles ou George V : salles récentes, en général propres, bon équipement, sièges en bon état et confortables.

bruno a dit…

Tout d'abord, Chrisos, j'adore ton blog et j'invite tous les lecteurs d'Art du service à le découvrir !

Je suis d'acord avec toi quant au manque de confort des salles traditionnelles.
Pour ma part, je fréquente assidûment, tout comme toi apparemment, l'UGC Ciné Cité les Halles.

Les salles à l'ancienne ont leur charme cependant et de plus elles sont parfois les seules à diffuser cetains films.

Impossible par exemple de voir ou de revoir "Le Jardin des Finzi Contini" dans un grand réseau.
Je l'ai vu au Balzac sur les Champs et c'était très réussi.

bruno a dit…

AU fait, le blog de Chrisos c'est ici : http://chrisoscope.com/

Alban a dit…

Eh bien merci de porter un tel intérêt à mon article. ça me touche, vraiment.

Pour répondre à ta question donc il y a vraiment des salles extraordinaires comme la grande salle du Rex par exemple.

J'aime beaucoup les salles MK2 qui sont en général très bien aménagées et ont une esthétique agréable.

Mais il y en a tant d'autres ! Quel qu'elles soient je me sens chez moi dans chacune d'entre elles.

Chrisos a dit…

Merci pour le compliment Bruno!
je suis aussi un lecteur assidu de ton blog.
à partir de la rentrée les Cartes UGC illimité donneront accès aux Mk2 (19,80€/mois), et on a déjà accès à pas mal de petites salles.

j'ai oublié le Balzac, symbole de résistance dans le 8e (j'aime beaucoup l'introduction "humaine" en début de film), il y a aussi le Lincoln, de l'autre côté...

une pensée pour les cinés de la rue Champolion aussi! effectivement, pour les bons vieux classiques, heureusement qu'ils sont là!

nous sommes plutôt gâtés pour le cinéma à Paris.